Pourquoi utiliser les adjuvants organiques de filtration ?

En plus de leur excellente capacité de séparation solides-liquide , les adjuvants organiques de filtration sont particulièrement économiques, écologiques, inoffensifs, fiables et performants.

 
 

Economique

La consommation des adjuvants organiques de filtration est moindre que celle des adjuvants minéraux. Dans certains cas, la consommation des adjuvants organiques est divisée par trois par rapport à celle des adjuvants minéraux.

La réduction des consommations s’accompagne d’une diminution des déchets de filtration dont l’élimination est souvent onéreuse. Parallèlement à la réduction de déchets de filtration, il est constaté une diminution des pertes en produit valorisable, soit une augmentation du rendement global du procédé.

Les déchets issus d’une filtration conduite avec des adjuvants organiques sont compressibles et sont conditionnables sous forme de briquettes. Ceci permet des récupérations optimisées du liquide filtré à haute valeur ajoutée, et autorise, par ailleurs le recyclage et la valorisation des briquettes.


Une consommation réduite d’adjuvants de filtration se traduit par

  • Réduction de la quantité de déchets de filtration.
  • Réduction du coût d’élimination des déchets
  • Moindres pertes de produit valorisable


Une compression des déchets de filtration conduite avec des adjuvants organiques permet

  • Une récupération optimisée du produit valorisable
  • Une structuration des déchets ou des briquettes, qui en autorise parfois la revalorisation.
 
 

Ecologique

Les adjuvants organiques de filtration sont totalement biodégradables. Les déchets non contaminés de filtration sont recyclables en valorisation agronomique ou en alimentation animale, tandis que les déchets contaminés de filtration sont incinérables à des coûts optimisés dûs à leur capacité calorifique et à leur absence de cendres.

Dans des cas particuliers, il devient possible de récupérer facilement dans les déchets de filtration, des produits à forte valeur ajoutée ( ex récupération des catalyseurs à base de métaux précieux)

Ainsi, les déchets résultant d’une filtration assistée par des adjuvants organiques.

  • Sont éliminables facilement et à moindre coût et parfois même sont valorisables.
  • Rendent possible la récupération totale des catalyseurs.
 
 

Inoffensifs

L’absence de substances cristallines dangereuses, contrairement à de nombreux adjuvants minéraux qui sont identifiés depuis de nombreux années comme cancérigènes, et le suivi des recommandations d’exploitation des adjuvants organiques de filtration garantissent le respect des règles d’hygiène et de sécurité industrielles.

 
 

Fiables et performants

En exploitation, grâce à leur structure fibreuse, les adjuvants organiques de filtration permettent l’obtention en comparaison avec les adjuvants minéraux de débits de filtration et de volumes filtrés par cycle de filtration, supérieurs.

Les fibres, grâce à leur compressibilité, atténuent les variations de pression. Elles compensent les petits défauts apparus sur la toile de filtration.

Elles facilitent le débâtissage du gâteau de filtration. Les adjuvants organiques de filtration ne sont pas abrasifs, ils contribuent à l’intégrité des équipements d’usure : pompes, conduites, vannes.

© 2017  J. RETTENMAIER & SÖHNE GmbH + Co KG  Tous droits réservés   

facebook
linkedin
 
 

© 2017  J. RETTENMAIER & SÖHNE GmbH + Co KG  Tous droits réservés   

facebook          LinkedIn